PALMIER

La famille des Arecaceae (Arécacées) ou Palmae, les deux noms sont permis, est la famille des palmiers. Facilement reconnaissables à leur tige non ramifiée, le stipe, surmonté d'un bouquet de feuilles pennées ou palmées, les palmiers symbolisent les côtes et les paysages tropicaux.

Sommaire

[masquer]
   

Botanique[modifier]

La famille des Arecaceae comprend (selon Watson & Dallwitz) environ plus de 2500 espèces réparties en plus de 200 genres, dans les régions tropicales, subtropicales et tempérées chaudes, de l'Afrique aux Amériques et à l'Asie :

C'est une famille de plantes généralement arborescentes connues sous le nom de palmiers, à bois atypique n'ayant pas de cambium pour assurer une croissance en largeur du tronc, parfois à l'aspect de lianes ou d'arbustes. Elle est répandue dans toute la zone intertropicale. Seules deux espèces (Phoenix theophrasti, le dattier de Crète, et Chamaerops humilis, le palmier nain ou palmier doum) sont spontanées en Europe.

Le palmier n'a pas de tronc mais un « stipe », une tige remplie de moelle, et n'a pas non plus de branches mais des palmes, qui selon les espèces peuvent avoir la forme d'un éventail (feuillespalmées), d'une plume (feuilles pennées) ou d'une structure intermediaire entre ces 2 formes (feuilles costapalmées) . Son inflorescence caractéristique est le spadice.

Plante, à la fois primitive et très évoluée, il peut s'adapter à des conditions climatiques très diversifiées. Sensibles au gel, les palmiers ne dépassent pas la latitude de 50° nord ou sud, et préfèrent les nombreuses contrées tropicales. Il est à son aise dans un climat méditerranéen.

1 vote. Moyenne 3.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×